Sysoft - Home

Sysoft ®

Important : Nous avons crée et déposé la marque "Sysoft" dès 1987. La société e-sysoft utilise notre marque "sysoft" sans notre autorisation. Vous trouvez ici plus de détails sur notre action de défense de notre marque.  
English version

Un système d'autorisations bancaires

Services et structure

L'étude d'un système bancaire d'autorisations. Les services de base sont :
  • Traiter et délivrer des autorisations pour ses propres clients
  • Demander des autorisations externes pour des porteurs étrangers
  • Réaliser des services de comptabilisation et d'administration.

Les objets de ce système ont été définis d'abord avec le logiciel Amarco référentiel, après ils ont été dessinés avec le logiciel Amarco cartographie. Cette page présente les services et la structure du système d'autorisations. Une autre page présente les aspects liés au comportement du système.

Sommaire

  • architecture externe
  • architecture interne
  • objet interne
  • notes sur la réutilisation
  •  

    Système d'autorisation - Architecture externe

    L'architecture externe du système montre les utilisateurs du système et ses points de service :

    • Système d'accueil GAB- présente les demandes d'autorisation des utilisateurs
    • Système de facturation - utilisé pour enregistrer les informations de facturation pour les requêtes acceptées
    • Administrateur - contrôle du système
    • Système d'autorisations externe - traite les demandes en provenance des porteurs étrangers

    Ce diagramme montre aussi les points de service (rouge pour un point de service "serveur", blanc pour un point de service "client").

    Système d'autorisations - architecture externe

    Une meilleure image - JPEG (70 K)

    Par exemple, le point de service "autorisation" peut comprendre les services suivants :

    Services demandés

    Services rendus

    Demande d'autorisations
        Autorisation accordée
    Autorisation refusée, carte retenue
        Autorisation refusée, système indisponible
    Autorisation refusée, carte rendue
    Demande d'information sur le compte  
    Information disponible
    Système indisponible

    L'architecture externe montre le but du système. Cette vision globale indique l'environnement du système et les connexions du système avec cet environnement. Une fois connus les services attendus, nous pouvons interroger des éventuels fournisseurs sur la disponibilité des produits conformes.

    Système d'autorisations - architecture interne

    L'architecture interne montre les objets composants. Les points de service qui était visibles dans l'architecture externe sont maintenant alloués à des objets internes. Nous pouvons aussi voir d'autres objets et points de service qui n'étaient pas visibles auparavant.

    Système d'autorisations - architecture interne

    Une meilleure image- JPEG (111 K).

    Il nous semble que ces diagrammes sont faciles à comprendre, même par les managers non-techniciens. Les informations sont organisées en objets. Il est possible d'allouer ces systèmes à différents responsables ou organisations. Il est simple d'identifier les services qui concernent chaque objet et la façon dont les objets sont connectés et communiquent. En même temps, il y a de la rigueur dans cette représentation. Toutes les communications entre les objets se font uniquement à travers des points de service, et nous savons aussi quels services appartiennent à quels points de service.

    NOTA : Ce mode de représentation n'est pas exclusif pour les domaines techniques. Une entreprise est organisée de la même façon !

    Objet interne - réseau d'autorisations

    Les objets internes qui déterminent la structure d'un système d'autorisation sont représentés en tant qu'architecture externe. Chacun peut être divisé dans ses propres objets composants. Par exemple, le réseau d'autorisations peut contenir un réseau conversationnel.

    Réseau d'autorisations - architecture interne

    Une meilleure image- JPEG (100 K)

    Le réseau conversationnel peut être divisé à son tour dans ses éléments composants etc.

    Notes sur la réutilisation

    Il est intéressant de noter que le réseau conversationnel n'est pas dépendant du réseau d'autorisations. Dans un autre projet, comme par exemple un système de messagerie, on peut réutiliser cet objet (ce système) : le réseau conversationnel.

    Cette réutilisation concerne les spécifications, les définitions de service, tous les documents qui ont été nécessaires pour la spécification du réseau conversationnel. Il y aura peut-être aussi une réutilisation de la réalisation du réseau conversationnel, mais ceci n'est pas obligatoire. Ce qui est réutilisé est le savoir-faire concernant cet objet. Et ce savoir-faire est applicable dans toute technologie !

    Cette page présente les services et la structure du système d'autorisations. Une autre page présente son comportement.